Ouvrir une session English
 
Puduchcherii (Pondichéry), Un patrimoine bien français

Un point minuscule sur la vaste côte Est de l'Inde, Pondichéry est une petite ville côtière endormie qui a été laissée par les colons français. Elle rappelle beaucoup le Maroc, l'Algérie et la Tunisie. Cet endroit a gardé un charme pittoresque du vieux monde, typiquement français. On y retrouve des avenues bien planifiées, des rues très nettes et des quartiers résidentiels blanchis à la chaux, recréant les paysages méditerranéens du Sud de la France.

La légende relie Pondichéry au grand sage hindou Agastya, qui aurait installé son ashram à cet endroit, à une époque védique très éloignée, comme le rappelle le nom ancien de la ville - Vedapuri. L'enseignement du sanscrit a prospéré à Vedapuri, qui était le siège de l'université sanscrite au 9e siècle. Par la suite, la région devait tomber dans l'oubli jusqu'à l'arrivée des Français au 17e siècle, qui y ont établi un poste de traite.

C'est là, à Pondichéry, que les Français ont rêvé d'étendre leur tenure sur le sous-continent indien et d'y créer un empire indien à contrôle français sous la direction de F. Dupleix. Les Français durent abandonner leurs idées impérialistes sous la pression des Anglais qui, à l'aide de politiques machiavéliques, ont réussi à restreindre l'occupation des Français en Inde à Pondichéry, Karaikal et Yaman sur la côte est et Mahe sur la côte ouest. À l'heure actuelle, le territoire d'union de Pondichéry se compose des régions occupées par les Français, jusqu'à ce que le territoire soit amalgamé dans l'Union de l'Inde en 1954.

Le Pondichéry moderne est mieux connu par son centre spirituel fondé par Aurobindo Ghosh au début du . 20e siècle. L'Ashram est un lieu intéressant situé sur la rue de la Marine. L'Ashram attirait des millions de gens du monde entier dans leur recherche pour la paix spirituelle et leur satisfaction intérieure. Une de ces personnes était Ma (mère) (née Marria Alfassa à Paris en 1878), qui, plus tard, devait prendre les rênes de l'Asham et le développer en un centre de réveil spirituel. Le Samadhi de Shri Aurobindo et de Ma constitue le point central de l'Ashram. L'Ashram à l'heure actuelle fournit de l'emploi à des milliers de gens en fabriquant un grand nombre d'articles faits à la main et autres objets. L'Ashram est ouvert du lundi au samedi de 8 h à midi et de 14 h à 18 h.

En plus de l'Ashram, les autres endroits intéressants sont:

Le Rajbhawàn âgé de 200 ans qui était la résidence du lieutenant gouvverneur de Pondichéry. Rajbhawan était occupé par le Marquis Dupliex, durant sa campagne en Inde.

La bibliothèque Romain Rolland , fondée en 1827, possède une vàste collection de plus de 60 000 volumes en français, en arglais et en tamoul.

Le musée de Pondichéry donne une idée de son passé riche et glorieux. L a galerie des sculptures du musée contient des merveilleux spécimens de l'art Pallava et Chola, découverts lors des fouilles à Pondichéry dans les régions de Pondichéry et de Karaikal. Là section archéologique présente une collection des fameuses découvertes d'Arikamedu, comprenant la poterie romaine, des urnes de sépulture, etc. Toutefois, Ie plus remarquable est la galerie française. Le musée est ouvert au public du mardi au jeudi de 10 h à 17 h.

La maison du grand poète et patriote tamoul, Subramaya Bharti, sur le Dharmarala Koil, est maintenant préservée en tant que monument historique. La magnifique maison d'Ananda Rangapillai,- le fameux dubash, un agent commercial de confiance du Marquis Dupliex, constitue un curieux mélange de styles architecturaux indiens et français. Le journal d'Ananda Rangapillai, préservé dans sa maison, constitue une récapitulation d'informations diplomatiques au sujet de l'Inde française entre 1736 et 1760. `

À part les endroits ci-dessus, les touristes pourront visiter l'Institut français établi par le Dr Filliozet en 1955 et l'église du Sacré-Cceur de Jésus, le temple Manaktlla Vinaynagar et les jardins botaniques.

À la fin de la journée, il est possible de prendre une marche sur la promenade de 1 500 mètres, le long de l'avenue Goubert, sur la côte de la baie du Bengale.

Auroville

Situé à 10 km de Pondichéry, le petit canton d'Auroville ou la "ville de l'aube" a été conçu comme tribut à Shri Aurobindo et lancé en 1968, avec la coopération de nombreuses nations sur l'ordre de Ma (la mère?).

Conçu par un architecte français·Roger Arger, Auroville est un concept entièrement nouveau en ce qui concerne l'éducation et la vie urbaine. Elle symbolise une expérience de vie internationale. La ville comprend environ quarante villages encerclant un point central appelé Matri Mandir - le hall de méditation. Ces villages s'engagent dans une variété d'activités y compris le boisement, l'agriculture, l'éducation et l'artisanat. Les résidents d'auroville vivent dans quatorze communes différentes et chaque cornmune contribue à sa propre façon à la construction d'Auroville.

La surface totale d'Auroville est d'environ 50 km2 dans lesquels aucun transport local n'est disponible. Les logements sont offerts dans trois maisons d'invités: Fraternity, Swagatam et Utility Repose.

Renseignements pour s'y rendre: Pondichéry est situé à 160 km au sud de Chennai (Madras). Le chemin de fer le plus proche est Villupuram (32 km), qui est raccordé à plusieurs villes du sud de l'Inde. Un service d'autobus fréquent raccorde Pondichéry aùx différentes villes du sud de l'Inde. L'aéroport le plus proche est Chennai (Madras).

Climat: La température varie entre 41 et 31 degrés C en été et 31 et 25 degrés C en hiver. La mousson est surtout durant les mois d'octobre et novembre, bien qu'il y ait des pluies occasionnelles en juillet et août.

 
 
Autres Articles
Recherche
 
Infolettre
Rechercher dans le site
Trouver
 
Inscrivez-vous gratuitement et recevez notre infolettre offcielle
S'inscrire