Ouvrir une session English
 
Séville

Bienvenue en Espagne > Séville

Enclavée sur la rive du fleuve Guadalquivir, Séville possède un riche héritage arabe et de nombreux souvenirs de son port commercial prospère qui la reliait à l'Amérique. Dans cette capitale de l'Andalousie, chaque rue, chaque place de la vieille ville regorge d'allégresse et d'animation. En outre, la vieille ville abrite un ensemble de constructions inscrites au Patrimoine de l'humanité et des quartiers populaires et colorés comme celui de Triana ou de La Macarena.

Séville s’est métamorphosée ces dix dernières années. Autrefois encombrée de voitures, cette métropole au riche passé ne se repose plus sur ses lauriers. Aujourd’hui parcourue de vélos et de tramways, elle est résolue à redynamiser son patrimoine artistique. Séville, centre d'affaires et de services du sud de la péninsule, dispose d'un grand parc hôtelier réparti dans toute la zone urbaine d'où vous pourrez vous lancer à la découverte des innombrables charmes que renferme cette ville. Musées et centres d'art, parcs thématiques, cinémas, théâtres et boîtes de nuit sont quelques-unes des possibilités de loisirs proposée par Séville. N'oubliez pas bien sûr les nombreuses terrasses, tavernes et bars où vous pourrez pratiquer l'une des traditions les plus enracinées dans la ville : le "tapeo".

Une autre bonne excuse pour visiter la capitale sévillane sont ses fêtes. Déclarées d'Intérêt Touristique International, la Semaine Sainte et la Feria d'Avril reflètent la dévotion et le folklore du peuple sévillan. Pendant une semaine, Séville ne vit que pour cette fête. La musique, la gastronomie, la danse et l'envie de faire la fête créent une ambiance très particulière.

Feria de Abril
Séville 1

La Feria d'avril est l'une des fêtes les plus internationales et populaires de Séville. Créée en 1847 comme une foire aux bestiaux, l'aspect festif de cette manifestation s'est peu à peu imposé à la partie commerciale, jusqu'à se transformer en rendez-vous incontournable pour les sévillans. Pendant une semaine, les plus de mille casetas montées dans l'enceinte de la feria deviennent le second foyer des habitants de la ville : un endroit où se réunir et se divertir en bonne compagnie jusqu'à une heure avancée de la nuit.

Officiellement, la fête commence le lundi à minuit par la " prueba del alumbrado " : l'allumage des milliers d'ampoules colorées de la foire et de la porte principale, qui atteint près de 50 mètres de haut et est différente chaque année. À l'intérieur, les casetas, dans lesquelles les gens vivent la feria, sont déjà installées. Formée par plusieurs associés, la caseta est entendue comme un espace familial où offrir à ses amis, ses parents et ses invités les produits typiques de la terre, du vin, mais aussi chanter, tenir une bonne conversation et - cela va de soi - danser des sevillanas. Cette ambiance chaleureuse et joyeuse déborde également à l'extérieur : les gens dansent généralement dans la rue, et le caractère ouvert des sévillans invite tous les passants à se joindre à la fête. Il faut savoir que la plupart des casetas sont privées et que l'on n'y accède que sur invitation d'un associé ou d'une connaissance. Mais d'autres sont publiques, et l'on peut y entrer librement. Le bureau d'information, situé à l'entrée de la feria, vous les indiquera.

Séville 1

Pendant toute la fête, les gens sont vêtus de costumes andalous typiques : les hommes, le costume traditionnel des campagnes, et les femmes, celui de flamenco ou de gitane. Dans la journée, la feria se remplit de centaines de cavalières, cavaliers et voitures à cheval décorés. Il s'agit du paseo de caballos (promenade des chevaux), auquel il est possible de participer en louant une calèche avec chauffeur du service régulier. À proximité de l'enceinte de la feria, se trouve la Calle del Infierno : une zone de jeux très animée, contenant une foule d'attractions pour petits et grands, ainsi que des stands où prendre un verre ou une collation. Un autre élément indispensable sont les taureaux : chaque après-midi, la foule se presse dans les arènes de la Maestranza pour assister à la corrida (les entrées et les abonnements peuvent être achetés à l'avance par téléphone ou sur le site Internet des arènes). Finalement, après une semaine de réjouissances, le dimanche à minuit, un impressionnant spectacle de feux d'artifices met un terme à la Feria d'avril jusqu'à l'année suivante.

Découvrir
Séville 1

Au centre, Santa Cruz, son ancien quartier juif, se compose de ruelles bordées de patios fleuris. Il renferme la cathédrale et la Giralda : un édifice gothique du XVe siècle dominé par une tour maure qui remonte à 1198. L'église compte cinq nefs. Ne ratez pas la Capilla Mayor pour sa grille plateresque et le retable. Du haut de l'ancien minaret, vous découvrez le panorama sur la ville. En bas, faites une pause dans le Patio de los Naranjos : la cour des orangers. Les murailles de l'Alcázar protègent le quartier. A l'intérieur, vous admirez les palais et les jardins de Pierre le Cruel et de Charles Quint. Tout près, l'Hospital de los Venerables présente des fresques de Valdés Leal et de son fils. Ce lieu abrite également de nombreuses expositions d'art. Prolongez la visite par l'église baroque restaurée. Le quartier d'El Arenal longe le río Guadalquivir. La Torre del Oro règne sur le fleuve. Elevée par les Maures au XIIIe siècle, elle protégeait le port. La Plaza de Toros de la Maestranza se remarque à sa façade baroque. Ses arènes blanches figurent parmi les plus anciennes d'Espagne. Les amoureux se retrouvent au paseo de Cristóbal Colón, une promenade ombragée. En face du centre-ville, sur l'autre rive du Guadalquivir, le quartier de Triana a conservé l'atmosphère populaire du Vieux Séville. La rue commerçante de San Jacinto représente la rue principale du quartier. Elle donne dans la rue Alfarería, où des ateliers de potiers continuent de travailler le style traditionnel de la céramique de Triana. Toute la rue Castilla débouche dans la ruelle de l'Inquisición, où les patios des maisons débordent de fleurs. Près de la Cartuja, se trouve le Parc culturel et de loisirs de la Cartuja. Sur les quais, vous pouvez admirer le panorama des ponts de l'Expo 92. Hors du centre, au sud de la ville, le Parc María Luisa s'étend sur 400 000 m2. Au nord, les églises baroques et mudéjares voisinent avec les nombreux bars à tapas à l'ancienne.Un soir offrez-vous un tablaos de flamenco : un cabaret dans le barrio de Santa Cruz. Séville propose de nombreux bars aux environs de la cathédrale. Le quartier de l'Alfalfa regroupe les discothèques. Les rues Marqués de Paradas et Julio César sont animées jusqu'à l'aube. L'été, profitez des terrasses installées sur deux berges du fleuve.

Alcazar
Séville 1
Cathédrale de Séville
Séville 1
Torre del Oro
Séville 1
Séville 1

Vous serez surpris également par l'énorme richesse naturelle d'une région à cheval entre deux continents, qui renferme des trésors comme le Parc naturel de Doñana, inscrit au Patrimoine de l'humanité et déclaré Réserve de la Biosphère par l'UNESCO, ou le Parc naturel de la Sierra Norte où l'on peut pratiquer tout type de sports de plein air, y compris la randonnée et les promenades à cheval ou à vélo. Mais Séville peut aussi bien être un point de départ pour parcourir toute la province en empruntant diverses routes culturelles, comme la Route Bética Romana ou celle de Washington Irving.

 
 
Autres Articles
Recherche
 
Infolettre
Rechercher dans le site
Trouver
 
Inscrivez-vous gratuitement et recevez notre infolettre offcielle
S'inscrire