Ouvrir une session English
 
Calvi, le jardin de Corse

Bienvenue en France > Corse > Calvi, le jardin de Corse

Dominant un des plus beaux golfes de la Méditerranée, la Balagne douce et majestueuse inspirerait volontiers les poètes. Ses collines couvertes d'oliviers, agrémentées de citronniers , d'orangers et de figuiers ont longtemps symbolisé celle qui fut le "Jardin de la Corse".

Aujourd'hui, si l'olivier et la vigne connaissent un nouvel et heureux essor, c'est pourtant semble-il le littoral qui l'emporte dans cette éternelle dualité terre-mer.

Ile Rousse fondée au ras des flots par Pascal Paoli pour contrarier Calvi la génoise rougit de fierté d'attirer dans son port, dans ses rues et sur ses sables autant d'heureux visiteurs.

Calvi, joyau de la Balagne impressionne par la variété de sa beauté : une imposante citadelle génoise et une marine pleine de vie à ses pieds, des ruelles rieuses et bigarrées, une haute-ville pleine d'assurance et de sérénité, et enfin une plage qui s'étire langoureusement le long de sa pinède. Heureux Christophe Colomb qui - dit-on - y aurait vu le jour! Sur la côte, Calvi mue et chaque été revêt ses atours de Riviera pour accueillir la foule qui l'envahit. On dit que les habitants y trouvent leur compte. A ceux qui se sont aventurés dans cette ville, je laisse en guise de réflexion cette description de Pierre Dominique (La Corse, 1935, Horizons de France) : "... En montant, on pénètre dans le quartier haut entouré de murailles par une haute porte sur laquelle est gravée la devise de Calvi : Civitas Calvi semper fidelis (La ville de Calvi toujours fidèle). Après la porte et la voûte, on parvient à une espèce de chemin de ronde. Alors, pour peu qu'il n'y ait pas de bateau dans le port, ni de fumée sur les eaux, vous voilà en plein XVI ème siècle. A vrai dire, beaucoup de maisons sont en assez mauvais état et peut-être le temps et l'abandon y sont-ils pour quelque chose, mais il paraît que le grand coupable est Nelson, qui, en 1794, écrasa la ville haute de ses bombes et, dans l'affaire, y perdit un oeil. Des hommes allongés sur la pierre chaude du parapet rêvent en regardant la mer. Des femmes sont assises dans l'ombre d'une église très blanche, enserrée, perdue entre les maisons avec lesquelles elle fait corps, les ruelles sont vides, le silence est d'une plénitude parfaite. Le lieu s'arrondit en plein ciel et, comme haussé dans la lumière, dans la chaleur, au dessus des basses passions, offert au vent, au soleil, il semble fait pour alimenter les plus beaux rêves d'un enfant..." .

À l'ombre de sa citadelle génoise, Calvi où paraît-il, Christophe Colomb vit le jour, est la principale ville de cette lumineuse région de Balagne, succession de plages de sable fin et dont l'arrière-pays recèle des villages-belvédères où l'artisanat est très développé. Il faut aussi prendre le temps de se rendre à l'île Rousse, à Saint-Florent, un arrière-pays riche de traditions et de culture avec ses vieux villages en amphithéâtres.

Sur les hauteurs de Calvi, comme un trait d’union entre mer et montagne, La Villa, cette élégante bastide, à la fois monastère et villa romaine, a réinventé le farniente. Terrasses fleuries, salons lumineux, chambres rafraîchissantes. La cuisine est un florilège de parfums et de saveurs corses. Allez découvrir les forêts de Bonifato, la réserve naturelle de Scandola et la beauté de la baie de Calvi.

 

À voir
Calvi, le jardin de Corse 1

Dans l'antre de la citadelle :
N'hésitez pas à grimper jusqu'en haut de la citadelle par les petites ruelles étroites

  • L'oratoire St Antoine
  • La Maison de Christophe Colomb
  • L' ancien Palais des Gouverneurs
  • La Maison Laurent Giubegga
  • La cathédrale St Jean-Baptiste
  • Le Palais des Evêques de Sagogne

Dans la Marine :

  • Eglise Ste Marie Majeure
  • La Tour de Sel
  • La place Porteuse d'Eau
  • La stèle de Christophe Colomb
  • Notre-Dame de Loretto
  • L'hôtel de ville

Depuis le port, vous pouvez monter à bord d'un bateau ou d'un catamaran et adimirer Calvi de la mer. Depuis le quai Landry, vous pouvez prendre une excursion vers la réserve Scandola, dont les falaises de granit rose plongeant dans l'eau transparente sont d'une telle beauté qu'elles appartiennent maintenant au patrimoine mondial de l'Unesco.

Calvi, le jardin de Corse 1
 
..........

Avec la collaboration d'Ollandini Voyages.

 
Autres Articles
Recherche
 
Infolettre
Rechercher dans le site
Trouver
 
Inscrivez-vous gratuitement et recevez notre infolettre offcielle
S'inscrire