Ouvrir une session English
 
Kyoto - l'ancienne cité impériale

Comment s'y rendre

  • Bullet train de Tokyo jusqu'à la gare de Kyoto

Entre 794 et 1868, Kyoto a été le centre de la civilisation nippone. Encore aujourd'hui, gardienne des arts et de la religion japonaise, elle présente, comme autant de joyaux authentiques, ses temples et ses pagodes, ses palais, ses jardins et ses musées . C'est la rivale orientale de Florence et Grenade, ville tutélaire qui, malgré les guerres, les séïsmes et les typhons, a su reconstruire avec la même philosophie pour offrir aux générations le culte de la beauté et de la tradition.

Contrairement à Tokyo et ses rues labyrinthes, ses maisons à la numérologie complexe, le touriste peut aisément trouver son chemin. 9 grandes artères sillonnent la ville d'est en ouest commenзant par Ichijo (1ère rue) jusqu'à Kujo (9e rue) tranversées par de nombreuses avenues.

Dans le Kyoto moderne du centre-ville se trouvent les boutiques. Ici, le vieux quartier de Gion, reconnu pour sa vie nocturne et ses spectacles, est encore, à ce jour, aussi le quartiers des geishas en costume traditionnel.

À voir ...

  • La pagode Heian, une reconstruction réduite du premier palais impérial érigé en 794 entouré de magnifiques jardins
  • Gosho, la résidence impériale depuis Kammu (794) jusqu'à Komei (1867) qui comprend de nombreuses résidences intérieures avec des halls et des jardins, le Shishiden ou la grande salle des cérémonies et le célèbre Sakon no Sakura, le pommier en fleurs
  • Kinkakuji, connu sous le nom de Pavillon d'Or, une villa pour les membres de la cour impériale au XIVe siècle
  • le temple de Daitokuji, un exemple classique d'un monastère zen
  • Saihoji, le temple zen de la Mousse où on retrouve dans les jardins plus de 40 variétés
  • le palais Nijo, le temple zen de Ryoanji et sa roche solitaire, etc.
 
 
Autres Articles
Recherche
 
Infolettre
Rechercher dans le site
Trouver
 
Inscrivez-vous gratuitement et recevez notre infolettre offcielle
S'inscrire