Ouvrir une session English
 
L'île de Sado - des traditions anciennes

Bienvenue au Japon > l'Île de sado

Comment s'y rendre?
Il faut environ deux heures par le Joetsu Shinkansen, le train le plus rapide pour relier Tokyo à Niigata; de là, vous voyagerez pendant une heure par hydrofoil jusqu'au port de Ryotsu, porte d'entrée principale pour les touristes se rendant dans l'île. Les montagnes proches culminent à près de 1000 mètres au dessus du niveau de la mer. Plus de mille ans d'histoire
Alors que l'hydrofoil se déplace à grande vitesse en direction du port, Ies passagers sont frappés tout d'abord par les dimensions de l'île. Avec une superficie de 85O km2, Sado ressemble plus à une longue péninsule qu'à une île.

L'île abrite environ 7O OOO personnes, regroupées dans une ville et neuf communes ou villages. Il n'y a pas de voie ferrée, ce qui rend nécessaire l'autobus ou la voiture pour se déplacer. Près des côtes, on attrape des pieuvres, des lieus jaunes, des crevettes et d'autres créatures marines abondantes qui viendront agrémenter le bol de riz traditionnel.

Plus d'un million de touristes déferlent dans l'île, une tradition de passage qui remonte au VlIle siècle alors que les gens fuyant le gouvernement, venaient s'y réfugier, une île merveilleuse où l'hiver est clément sur les plaines basses alors qu'un courant tiède traverse cette partie de la mer.

Plus tard, ce fut la ruée vers l'or, ce métal précieux exploité par le Shogunat d'Edo au XVlle siècle. Pendant un certain temps, la production en or de Sado a été parmi les plus importantes du monde, mais cette époque est bien révolue. De même qu'est révolue l'époque où l'île servait de lieu de transbordement pour les marchandises transportées entre Hokkaido et d'autres parties du pays.

Les arts traditionnels restent vivants
L'île de Sado - des traditions anciennes 1

Certaines des traditions apportées par des gens venant de l'ensemble du pays restent relativement intactes. Une d'entre elles est le bunya-ningyo. un style de théâtre de marionnettes qui est maintenant désigné comme bien intangible important de la culture populaire. Sado est aussi fameux pour son théâtre Noh. Cela n'est pas surprenant lorsque l'on sait que Zeami. qui a fait du Noh un art théâtral, a été exilé ici au XVe siècle. Plus de 3O théâtres de Noh existent encore dans l'île, certains utilisés pour la représentation de près d'une douzaine de pièces par les habitants de l'île chaque année. Les chants et danses folkloriques, tels que les olesa de Sado, sont aussi transmis de génération en génération.

Hamada Moritaro fait en sorte que les traditions du théâtre de marionnettes, buaya-ningyo restent vivantes. Il nous dit qu'il y a toujours quelque chose de plus à apprendre sur la façon de faire ressortir le caractère féminin des filles et des femmes du passé.

Le onidaiko, une sorte de danse du lion, est jouée durant l'une des nombreuses fêtes de Sado qui se tiennent toujours au mois d'avril afin de chasser les esprits maléfiques et de prier pour une bonne récolte.

Maintenant Sado est devenu une Mecque pour les touristes qui veulent faire l'expérience d'un passé bien vivant.

L'île de Sado - des traditions anciennes 1
Kodo
L'île de Sado - des traditions anciennes 1

En août, l'île entière résonne au son des tambours et des flûtes. C^'est la fête de la terre. L'ensemble de percussions japonaises Kodo se produira au Shiroyama Park. C'est sans doute l'une des formations au monde de ce genre qui a récolté le plus de notoriété. Le groupe, depuis sa création en 1981 sur l'île de Sado, a en effet sillonné la planète au gré de tournées incessantes : plus de 2 000 dates dans une trentaine de pays ! D'où vient ce succès ? Sans doute du fait que ces tambours primitifs "parlent" à tous et qu'une origine de la musique peut se situer dans ces sonorités répétitives et spectaculaires.

Niiagata
L'île de Sado - des traditions anciennes 1
Les montagnes culminent à plus de 1 000 m
L'île de Sado - des traditions anciennes 1

Au nord de Sado, dans la région d'Osado se trouve une chaîne de montagnes dont le point le plus haut culmine à 1 172 m - c'est le mont Kinpoku. Au sud, le plus haut pic est le mont Oochi, à 645 m. Entre les deux, s'étend la plaine de Kuninaka reconnue pour la culture du riz.

L'île de Sado - des traditions anciennes 1
Artisanat

L'artisanat comprend les objets en bambou, le tissage des tapis (sakiori) .mais l'île est surtout reconnue pour sa poterie Mumyoi faite de glaise rouge. Les habitants de l'île tirent des anciennes mines d'or une argile idéale pour la fabrication de la céramique. La poterie mumyai-yali est utilisée comme vaisselle pour les jours ordinaires et comme vases pour les fleurs. Chaque année, plus de 10 000 touristes visitent les fours de la ville d'Aikawa et s'essaient à la poterie. Il existe une vingtaine d'ateliers sur l'île et, si vous désirez rapporter un souvenir impérissable, alors achetez une théière, réplique des trésors nationaux dans les mêmes matériaux. 

 
 
Autres Articles
Recherche
 
Infolettre
Rechercher dans le site
Trouver
 
Inscrivez-vous gratuitement et recevez notre infolettre offcielle
S'inscrire